Zones humides

Zones humides

Une des actions qui fait l’originalité de la démarche du PCDN Bastogne est la préservation des Zones Humides.

La Commune de Bastogne est située sur un plateau au sein duquel émergent de nombreuses sources. Les eaux de surface se présentent sous forme de fanges, de sources ou de cours d’eaux situés majoritairement dans des propriétés privées.

Il faut savoir en outre que l’occupation du sol à Bastogne se répartit pour plus de 60 % en terres agricoles (pâturages) et environ 27 % de cultures d’épicéas. Or le grand danger réside dans le fait que les pâtures situées en zones humides ne soient drainées ou remblayées pour augmenter la surface utilisable. Face à ce constat un groupe de travail s’est mis en place dans le cadre du PCDN pour participer à la préservation des zones de sources. Ses membres ont mis en œuvre des mesures concrètes de protection et les autorités communales de Bastogne ont encouragé cette initiative en réservant un budget spécifique dans le cadre d’une prime communale pour la préservation des zones humides portant sur une durée de 5 ans, à raison de 25 € par are par an avec un maximum de 125 € par parcelle et par an.

Concrètement, tout propriétaire qui désire en bénéficier doit remplir au préalable 5 conditions :

  • La zone doit être à l’état naturel, donc pas de drainage, de remblais ou d’apport d’eaux usées ;
  • La zone doit être clôturée pour empêcher l’accès de celle-ci aux bovins si besoin est ;
  • Elle ne sera ni cultivée, ni mise en pâture durant 5 ans ;
  • Si possible, faucher 1 à 2 fois par an le terrain à la main après le 01 juillet et enlever le produit de la fauche ;
  • Installer un panneau pour signaler que la zone humide est protégée.

Cette prime est attribuée après contrôle de l’état de la zone et du respect des conditions. Chaque parcelle fait l’objet d’une visite de contrôle chaque année. Le renouvellement de la prime est donc subordonné chaque année au respect des conditions.

La Commune de Bastogne a consacré un budget de 2 500 € la première année. Face aux nombreuses demandes, ce budget a rapidement été épuisé. Conscient qu’une telle initiative répondait à une demande de la part de la population, le Conseil communal a décidé de procéder chaque année à une augmentation de budget prévu à cet effet de 500 €. En outre, la Région wallonne a marqué son intérêt pour cette initiative en allouant à la commune de Bastogne un subside exceptionnel se montant à 2 500 €.

En 2008, le Collège communal a décidé de prolonger la protection des zones arrivant à la fin des 5 ans de protection en proposant aux propriétaires une prime unique de 125 € pour les 5 années suivantes payable à la fin de la convention.. A l’heure actuelle, tous les propriétaires arrivant à échéance, sauf 2, ont accepté cette nouvelle convention.

A l’heure actuelle, 42 propriétaires ont déjà sollicité et obtenu une prime zones humides. La commune a choisi également de montrer l’exemple en plaçant 3 propriétés communales en protection « zones humides » et une personne a même décidé de refuser la prime zone humide, tout en préservant la nature sur sa propriété !

Cette année encore, de nouveaux propriétaires se sont manifestés pour pouvoir en bénéficier.

Retour

 

Accueil | Le PCDN | Thématique | Photos | Plan Maya | Documentations | Nous contacter | Partenaires