Une commune « nature admise » !

 

Depuis un peu plus d’un an, la Commune de Bastogne, a l’instar de près d’une centaine d’autres communes en Région wallonne, a choisi d’adhérer au Plan Maya. Concrètement, cela signifie qu’elle s’engage à prendre différentes mesures en vue de contribuer à la sauvegarde des abeilles.

 

Soucieuses de participer de manière de plus en plus active à la protection de l’environnement, les autorités communales, dans le cadre de ce Plan Maya, ont souscrit à un programme de gestion différenciée des espaces verts.

 

Le principe de cette gestion est d’appliquer à chaque espace vert (pelouse, parc, parterre, bord de route, sentier, …) le mode de gestion le plus adapté, en fonction de sa situation (en ville ou dans les villages), de son utilité et fréquentation (espace public, monument, cimetière, aménagement urbain). Pour certains, on maintiendra une gestion très régulière (haies taillées, parterres de fleurs annuelles, tontes hebdomadaires) et pour d’autres, on optera pour une gestion plus extensive (haies vives, prairies fauchées 1 à 2 fois par an). Une telle gestion, faite grâce à l’inventaire réalisé par l’équipe du Parc Naturel de la Haute-Sûre – Forêt d’Anlier, permettra de favoriser la biodiversité et de réduire l’utilisation de produits chimiques, toxiques pour l’homme et l’environnement.

 

Bien sûr, ce nouveau mode de gestion nécessitera une adaptation de  la part des équipes techniques communales, mais également de la part de la population. Les différents espaces  continueront à être gérés mais d’une manière différente. Dans les prochains mois, nous placerons des panneaux d’informations à différents endroits pour vous informer au mieux du type de gestion qui y sera appliqué. Nous vous tiendrons également régulièrement informés dans ce bulletin communal.

 

Un exemple concret : les prairies fleuries

 

Les prairies fleuries sont un excellent compromis entre esthétique et biodiversité. En 4 ans, la commune de Bastogne a multiplié les surfaces ainsi aménagées : près du Centre Technique et Administratif Communal, aux entrées de villages et au début de cette année au Parc Elisabeth.

 

Prochainement des bandes fleuries seront aménagées près de l’église à Bourcy, près des bulles à verres à Hemroulle et de la cabine Electrabel à Livarchamps. D’ici 2 à 3 ans, 4 ha régulièrement tondus par les ouvriers communaux auparavant ne demanderont plus qu’une à deux fauches annuelles. Cette évolution permettra un net gain de temps pour les équipes techniques et permettra de tendre vers l’abandon définitif de tous produits toxiques.

 

Pour tous renseignements complémentaires, n’hésitez pas à contacter le Centre Technique et Administratif Communal au 061/262 674.

 

                                             

 

Retour

 

Accueil | Le PCDN | Thématique | Photos | Plan Maya | Documentations | Nous contacter | Partenaires