L'abeille, un insecte tellement utile !!!!

L’abeille, un insecte tellement utile !!!!

 

L’abeille mellifère est sans doute l’insecte le plus connu et le plus attendrissant pour petits et grands. Qui n’a pas eu droit à l’école au cycle de développement de l’abeille ou à la fécondation des fleurs par une abeille? Qui n’a jamais eu « un remède de grand-mère » à base de miel pour contrer une vilaine toux ou une grippe ?

L’abeille est très souvent le symbole de la vie, du travail, …

En visitant les fleurs pour en récolter le pollen et le nectar, les abeilles, comme les autres insectes butineurs, pollinisent et permettent la fécondation et la reproduction de plus de 80% des espèces végétales. Et comme ces végétaux sont souvent utiles voire nécessaires à l’existence de tout un cortège d’autres espèces animales, on comprend aisément que les espèces pollinisatrices jouent un rôle majeur en termes de préservation de la vie et de sa diversité sur notre planète.

L’activité de pollinisation est également essentielle pour notre agriculture. De nombreuses cultures parmi les fruits, les légumes, les oléagineux,… sont pollinisées par les insectes. Un tiers de l’alimentation humaine et trois quarts des cultures dépendent de la pollinisation par les insectes.

Malheureusement, en Wallonie, l'abeille domestique subit une régression inquiétante, les ruchers dépérissent et leur immunité semble en général affectée.

A coté de l’abeille domestique bien connue, ce n’est pas moins de 350 espèces d'abeilles sauvages et bourdons qui butinent les fleurs au travers de notre Wallonie. Ces espèces participent aussi à la pollinisation des végétaux et subissent également un déclin plus qu’important.

 

Et cependant, elle est en grand danger !!!!

 

C’est surtout  la diminution des ressources alimentaires qui est en cause dans cette situation alarmante. Le pollen est l’unique source de protéines pour les abeilles. Elles en consomment chaque jour une quantité importante. L’alimentation en pollen des larves et des jeunes abeilles influe directement sur le développement des organes, la taille, la durée de vie des abeilles ouvrières et leur défense immunitaire.

Les abeilles ont donc besoin de pollen en quantité, en diversité et en qualité.

Il est donc impératif de reconstituer dans nos paysages des espaces riches en plantes mellifères et dénués d’utilisation de pesticides autant que possible.

 

Bastogne s’engage pour sa défense!

 

Notre commune, comme beaucoup d’autres en Wallonie, a décidé de réagir et de souscrire au Plan Maya. Concrètement, cela signifie que nous nous engageons à

-      Chaque année planter ou aménager 50 ares de prés fleuris ou planter 75 arbres fruitiers ou arbres d’alignement ou une haie de 480 plants.

-      Sensibiliser les enfants les adultes, par le biais d’articles, d’expositions, …

-      Organiser des rencontres entre les élus et le monde apicole

-      Adopter un plan de gestion différenciée, c'est-à-dire à terme supprimer l’usage de pesticides et d’herbicides

-      ….

 

Quelques exemples concrets sur le territoire de notre commune

 

Nous avons aménagé des bandes fleuries à l’entrée de nos villages ainsi que des pelouses fleuries au Centre Technique et Administratif Communal et dans le Parc Elisabeth

 

Depuis 2012, nous disposons d’un petit rucher dans le jardin naturel du Centre Technique et Administratif Communal et des visites pour les écoles sont organisées chaque année

 

Nous avons mis à disposition des apiculteurs débutants des terrains communaux où ils peuvent placer leurs ruches durant 2 ans, pour leur permettre de trouver un endroit définitif

Retour

 

Accueil | Le PCDN | Thématique | Photos | Plan Maya | Documentations | Nous contacter | Partenaires